L’instant écolo #4 : revaloriser des tissus en faisant des chouchous maison

Photo de Pixabay sur Pexels.com

Depuis quelques temps, nous entendons de plus en plus parler de crise écologique, et de respect de l’environnement. Nous avons accès a des ressources presque indénombrables pour nous aider à devenir plus responsables, et plus respectueux de notre chère planète. Dans mon dernier article les gestes à adopter pour une vie plus écologique et responsable, je vous donnais l’astuce de donner, vendre et / ou revaloriser les objets qui prennent la poussière au fin fond de votre maison. Mais donner des conseils, c’est bien joli, mais il faut aussi agir de son côté.

Lors de mon dernier déménagement au bord de la mer au mois d’octobre dernier, j’ai eu la chance ou la honte de voir que je ne portais en fait qu’à peine la moitié des vêtements qui dormaient dans mon placard : ceux que j’ai acheté à l’étranger, ceux qui m’ont été offerts et qui me sont chers … Un grand classique, le fameux « je n’ai rien à me mettre » alors qu’on a largement pour la plupart d’entre nous, de quoi s’habiller différemment pour au moins deux semaines d’affilé … C’est malheureux à dire, quand on voit que certaines personnes peinent ne serait-ce qu’à avoir de quoi s’habiller décemment, avec des vêtements propres, un seul jour de la semaine.

Alors un tri s’est de lui-même imposé. J’ai décidé de donner certaines pièces qui étaient encore largement utilisables et qui feraient le bonheur de quelqu’un, et d’en revaloriser d’autres en m’essayant à la couture. Depuis longtemps, je ne cesse de me répéter que je devrai apprendre à coudre un minimum, ne serait-ce que pour savoir faire un ourlet, recoudre un bouton, ou refermer un petit trou dans un vêtement. Ce sont des petites compétences comme celles-ci qui permettent de réparer rapidement un vêtement, et de ne pas le jeter sous prétexte qu’il est troué par exemple.

Nous avons appris à jeter au moindre soucis hier, mais nous devons apprendre à réparer aujourd’hui.

J’ai décidé de commencer en apprenant à coudre des chouchous. Oui, ces petites choses dont on a toujours besoin, mais qui finissent toujours par disparaître, comme par magie. Lorsque j’étais petite j’utilisais plutôt des élastiques, que je ne cessais de perdre, ou de briser … Je me demandais parfois comment est-ce que les « grands » faisaient pour faire de si petites choses, qui se montraient si utiles dans ma petite vie quotidienne d’enfant.

Aujourd’hui adulte, je rassure un peu la petite fille que j’étais, en lui montrant qu’on peut faire ses chouchous maison, tout en revalorisant d’ancien vêtement. Respecter la planète en se fabriquant des accessoires pour cheveux, c’est quand même la crème de la crème. La couture a cet aspect méditatif que j’aime tant : on ne voit pas le temps passé, on est concentré sur son ouvrage, et on se réjouit lorsqu’on le termine, l’essaye, le contemple. Les arts créatifs en général ont souvent cet faculté de nous plonger dans un état de concentration, qui me fascine toujours plus avec le temps.

Après plusieurs essais aussi périlleux les uns que les autres, je vous montre donc une de mes premières créations ! Un chouchou gris, classique, qui s’accorde avec tout type et couleur de cheveux.

Tout ça me donne des idées pour vous proposer des DIY, de vous montrer comment coudre des chouchous et autres, mais aussi des idées de boutiques en ligne … Comme une boutique Etsy, où je pourrai vous proposer mes créations, avec un concept de livraison zéro-déchet, unique en son genre.

Ça vous intéresserait ? 🥳

Ces articles pourraient vous intéresser …

Et vous ? Est-ce que vous avez l’habitude de coudre ? De revaloriser des vêtements par la couture ?

Bien à vous,

Sarah.

19 commentaires sur “L’instant écolo #4 : revaloriser des tissus en faisant des chouchous maison

  1. Tu as raison, il faut apprendre à recycler mais aussi et surtout à réparer, et non plus à jeter comme nous le faisons trop facilement ! Bon malheureusement pour moi, je suis une nullité en couture (à part coudre un bouton et réparer un trou, ce qui en soi est déjà ça j’imagine !). Belle journée

    Aimé par 1 personne

    1. Hello et merci pour ton commentaire ! Oui c’est primordial aujourd’hui de savoir réparer … La fast fashion est déjà assez prenante comme ça, alors … C’est déjà top tout ça ! La base pour survivre je dirai. Belle journée à toi !

      Aimé par 1 personne

  2. Cette méthode ne date pas d’hier, j en faisais moi-même il y a plus de 30 ans c’est pour dire ! Après la plupart qu’on achète sont mal faits, pas assez serrés, de mauvaise qualité(souvent hélas), trop plats aussi parfois, perso je couds pour repriser mais suis pas une experte, après j’ai appris à garder et conserver aussi mes affaires, du coup recycler pas vraiment mais ne jette pas, je mise sur la qualité que la qualité quitte à y mettre un prix

    Aimé par 1 personne

  3. Super idée ! Je suis nulle en couture aussi même si j’aimerais beaucoup apprendre, il faut juste que je prenne le temps ! Je sais uniquement coudre des boutons (et c’est vraiment fait de façon approximative ahah). Merci pour ce bel article qui me donne des idées et de la motivation ! Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Hello ! On trouve énormément de tutoriels sur internet, et surtout sur YouTube, c’est là-bas que j’ai appris une méthode pour coudre des chouchous vraiment cleans ! Go apprendre à coudre pour 2021 ! Passe un bon dimanche 🙂

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s