Courir en été : 10 conseils pour ne pas subir sa sortie

Hello !

Certains de vous sont des adeptes de course à pied, d’après les échanges que l’on peut avoir dans les commentaires. Quelle joie de voir qu’une petite communauté de coureurs et de coureuses suit de près ou de loin, mes petites aventures, lisent mes billets, y réagissent. J’ai l’impression de pouvoir en partager un peu plus avec vous.

Vu les températures qui augmentent tranquillement au fil des jours, je me suis dis qu’il serait bon de vous présenter mes conseils pour aller courir sans soucis par ces fortes chaleurs.

1 – Aller courir très tôt le matin

Ce conseil est simple en théorie, mais peut-être un peu plus difficile à mettre en pratique pour ceux qui ne sont pas du matin, ou qui ont du mal à se lever. Mais ne dit-on pas que la vie commence en dehors de votre zone de confort ? Se lever tôt, avant le lever du soleil, se préparer doucement, et enfiler ses baskets, est la meilleure manière de commencer sa journée. Le temps est frais avant le lever du soleil, les rues sont souvent peu animées, tout est calme. C’est comme s’il n’y avait que vous en ville, ou sur vos sentiers ! Sans parler du fait que votre récompense ultime, sera de pouvoir admirer le lever du soleil … Et admirer ce spectacle journalier après sa sortie running, inutile de vous dire que ça n’a pas de prix. 🌄

2 – Penser à bien s’hydrater avant, pendant, et après la sortie

L’hydratation est un point fondamental. Que l’on fasse du sport ou non, le corps a tendance à se déshydrater plus rapidement pendant les fortes chaleurs. Lors de vos sorties d’été, pensez à apporter une flasque ou deux, suivant la longueur de votre sortie. Pour avoir de l’eau fraîche le plus longtemps possible, j’ai pensé à vous donner un petit conseil : remplissez vos flasques, ou sac d’hydratation d’eau avec quelques glaçons, et placez-les au congélateur pour 1/2 heure à peu près. Le but est de rendre l’eau fraîche, mais non glacée, ce qui aurait pour effet indésirable d’agresser votre estomac, plus sensible par ces chaleurs. Hydratez-vous petit à petit, pendant, et après l’effort.

3 – Penser à prendre une flasque d’eau pour se rafraîchir le corps

Si vous n’avez pas de point d’eau (lac, mer, ou autre) sur votre chemin, vous pouvez toujours apporter un contenant rempli d’eau fraîche pour vous mouiller le corps, et la tête. Attention à ce que l’eau ne soit pas trop fraîche non plus, pour ne pas avoir trop de contraste avec la température de votre corps.

4 – Courir avec de l’équipement adapté

Privilégier les vêtements amples qui permettent à la peau de respirer convenablement, les shorts, et penser à vous protéger la tête avec une casquette. On l’oublie souvent, mais c’est primordial. Une exposition de la tête trop forte au soleil, surtout en plein effort, n’est jamais une bonne chose. Une autre partie du corps très importante à protéger également est vos yeux ! On a tendance à minimiser l’impact des rayons du soleil sur nos yeux, mais pensez à courir avec des lunettes de soleil pour éviter de vous brûler la rétine. Et puis les lunettes de soleil, ce sont aussi -surtout en cyclisme – des pare-brises anti-moustiques et autres petits insectes volants.

5 – Favoriser les sentiers ombragés

C’est un conseil plutôt simple à mettre en place finalement. Pour éviter de ne pas avoir à trop subir le soleil, évitez ses rayons directs. Les endroits à l’ombre sont souvent plus frais, logiquement, ce qui devrait vous aider à ne pas trop subir la chaleur.

6 – Protéger sa peau

Comme pour toute sortie au soleil, sportive ou non, il est primordial de protéger sa peau. Pensez à appliquer des crèmes solaires sur votre peau, de préférence biologiques, biodégradables, naturelles, et respectueuses des océans. Évitez de vous exposer aux heures les plus chaudes de la journée, et pensez à vous hydrater après chaque exposition.

7 – Privilégier les ravitaillements salés

On a plutôt tendance à apporter avec nous des ravitaillements sucrés tout au long de l’année, sur nos sorties longues. Le corps perd pourtant une bonne quantité de sodium sur les sorties d’endurance, d’1 à 2 heures, ou plus. Ces pertes de sodium sont donc à compenser, sous risque d’hyponatrémie, un déficit en sodium. Pour contrer cela, vous avez plusieurs solutions. Vous pouvez vous préparer des ravitaillements salés comme un petit morceau de pain avec un bout de fromage, quelques fruits secs salés, etc. Pensez également à saler votre eau, si le goût ne vous dérange pas.

8 – S’écouter

Au moindre signe de déshydratation, ou tout simplement si vous avez de mauvaises sensations, et que vous sentez que ça ne va pas, n’hésitez pas à écourter votre séance. Ça ne sert à rien de pousser et de risquer un malaise, une insolation, ou autre. Les signes que nous envoie notre corps sont souvent révélateurs. Écouter son corps, et se montrer patient … 🙏🏼

9 – Habituer le corps aux températures

Ne soyez pas trop durs avec vous-mêmes : laissez le temps à votre corps de s’adapter aux températures. Si vous vous entraîniez déjà au printemps, ou que vous avez déjà quelques années de running derrière vous, alors votre corps est sûrement déjà habitué aux températures. Évidemment, ce n’est pas une raison pour foncer tête baissée, à courir 2 heures en plein soleil. Le corps s’adapte, mais ne le poussez pas trop vers ses limites quand il est question de chaleur.

10 – Laisser le temps à son corps de se refroidir

On ne vante plus les mérites d’un échauffement (que vous pouvez d’ailleurs réduire un peu par forte chaleur), pour échauffer son corps. Par contre, on ne parle pas assez de l’après-effort ! Laissez le temps à votre corps d’abaisser sa température après l’effort, de retrouver son calme. Pensez à vous étirer, c’est une bonne manière de ralentir son pouls, tout en commençant à récupérer de sa sortie. Dès que le corps a retrouvé sa température normale, vous pouvez penser à prendre une douche fraîche. L’eau froide sur les jambes est excellente pour la récupération.

Et vous ? Quels sont vos conseils pour ne pas subir la chaleur lors des sorties course à pied ?

Bien à vous,

Sarah

28 commentaires sur “Courir en été : 10 conseils pour ne pas subir sa sortie

  1. Tous tes conseils sont très avisés ! 😊

    J’ai l’habitude de courir par de fortes chaleurs et avec un taux d’humidité élevé car j’ai grandi sous un régime tropical 😅 Mais je comprends que ça puisse être super difficile quand on a pas l’habitude…

    Du coup j’attends avec impatience ton article « courir en hiver » parce que moi c’est le froid qui me bloque 🥶😆

    Aimé par 2 personnes

    1. Hello !

      Merci pour ton passage et pour tes mots ✨ Wow, oui c’est sûr que tout est une question d’habitude ! Tu es pas mal avantagée en été alors vu ton vécu 😊

      Le froid peut être rebutant aussi pour sortir faire sa course, je note et je prépare des astuces pour les mois d’hiver alors ! 🙌🏼

      Aimé par 1 personne

  2. Coucou.
    J’ai du mal a courir quand il fait trop chaud. Je suis une fille du Nord 😝 qui a du mal à apprécié les grosses chaleurs alors j’essaie d’y aller tôt le matin mais malheureusement parfois il fait déjà très chaud …. du coup je privilégié d’autres sports comme le vélo ou la marche.
    Bonne journée à toi.
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou, ah je pense que c’est pour tout le monde pareil ! Dès qu’on part dans des températures extrêmes (très hautes en été par exemple), ça devient difficile de sortir courir. Ah il faut sortir encore plus tôt alors ! Idéalement avant le lever du soleil, c’est la meilleure période ☀️ Belle journée ! ✨

      Aimé par 1 personne

      1. Je comprends, c’est compliqué de tout gérer sans que tout ne s’entrechoque pas … Si tu réussis à solutionner chaque soucis un par un, ça devrait aller et je te le souhaite✨Passe une belle journée 🥰

        Aimé par 1 personne

  3. Tous tes conseils sont parfaits effectivement! Il n’y a rien de plus beau que de voir le soleil se lever sur le lac où nous allons courir (en plus il y a une bergerie où je fais de magnifiques photos avec les moutons ^^) et quel calme!!
    Je n’arrive pas à courir l’après-midi (il fait beaucoup trop chaud), donc c’est soit le matin à la fraîche soit le soir
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton passage ! Les levers de soleil sont la plus belle récompense après une séance de course à pied matinale 🌅 Superbe, ça a l’air top de courir autour de chez toi ! Des bisous 😘

      J'aime

  4. Tu as toute mon admiration pour la course ! Je ne suis pas régulière et, honnêtement, je n’aime pas courir en extérieur.. j’habite en ville et l’idée de sourire sur le goudron avec les voitures et les gens qui passent à coté ne me tente pas.
    J’ai hâte que les salles de sport reprennent leur activité normal car le sport de contact me manque tellement…

    Aimé par 1 personne

    1. Courir sur le bitume et en ville, ce n’est pas toujours plaisant je te l’accorde … On n’est pas vraiment libres de nos mouvements, il y a toujours quelqu’un dans le chemin, il y a souvent du bruit … Ça peut vite devenir fatiguant 😅Tu peux peut-être essayer de trouver un joli coin de nature où courir, un sentier ou un joli parcours peu connu 😚J’espère qu’elles ouvriront à niveau bientôt, pour que tu puisses te défouler un coup ! 🙌🏼

      Aimé par 1 personne

    1. Coucou ! Merci à toi pour ton passage ! 🤗 C’est compliqué surtout en pleine journée, en plein soleil … Pas évident, mais tôt le matin c’est parfait, ou tard le soir 🙈 Belle journée ! 💫

      J'aime

Répondre à topobiblioteca Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s